Agrégateur de contenus

Montefrioko karobia - Marizulo

imagenPortada

FOUR À CHAUX DE MONTEFRIO

La chaux, obtenue à partir de la calcination de roches calcaires dans des fours appelés fours à chaux, est l'un des produits les plus anciens jamais utilisés par l'humanité.

Ce matériau a été utilisé et l'est encore de nos jours principalement comme agglomérant pour produire des mortiers de construction (pour construire les murs et assembler les pierres) ainsi que pour de nombreux usages agricoles, industriels et domestiques depuis la nuit des temps (blanchissage des murs, désinfectant, etc.).

En milieu rural pour couvrir les besoins de la ferme ou pour apporter un revenu d’appoint à l’économie, on construisait des fours à chaux sur ou à proximité des terrains calcaires destinés à cette production.

Pour construire les fours à chaux, on creusait un trou cylindrique dans le talus d’un coteau, on laissait les murs à nu ou on les revêtait de maçonnerie sèche (sans mortier) de grès ou d'ardoise en laissant une cavité au fond pour le foyer, reliée à l'extérieur par un conduit souterrain pour évacuer les cendres ; on fermait enfin sa façade par un mur avec une ouverture à la base par laquelle on pouvait introduire le combustible. 

Pour charger et faire cuire, après avoir monté un faux dôme avec des blocs disposés à partir du pourtour du foyer, on remplissait le four par en haut de couches successives de petits moellons entrecroisés qui permettaient de laisser passer les flammes et on terminait le dôme avec des moellons. Après plusieurs jours de feu sans interruption à base d’argile, de broussailles et brindilles, le four atteignait de 800 à 1000 degrés ; on le laissait refroidir et en extrayait par le haut également le chargement de chaux vive obtenu. 

Les blocs et les pierres de chaux vive étaient ensuite concassés et tamisés en fonction de leur destination, ou stockés dans des cuves et des seaux avec de l'eau où ils se désagrégeaient pour former une pâte épaisse et grasse de chaux éteinte, qui, selon son utilisation, était tamisée jusqu'à obtenir un produit homogène.

Ce modèle de four était appelé four à production intermittente puisqu’il était utilisé pour des cuissons occasionnelles.

De nombreux fours à chaux de ce type sont encore conservés dans la commune d’Urnieta ; on remarquera surtout la splendide architecture rurale de celui de Montefrio, du nom de la ferme propriétaire du four.

Comment arriver